Styles de caractères

Publié le par Mamazon

Je découvre une à une les tâches qu'assurent, j'imagine, les éditeurs traditionnels.

Après la mise en place du projet d'illustration, voici une nouvelle épreuve : assurer la cohérence des styles de caractères

Cohérence : le blog qui se transforme en livre, ce blog, est formaté n'importe comment. Au vol, dans l'éditeur, sans cohérence stricte d'une note sur l'autre. Surtout sans utiliser la moindre feuille de style (css).

Premières tentatives : Avant de rencontrer Lulu, j'avais pour objectif (pratiquement abandonné) de transferer le blog sous fichier Word. A la main, en faisant les copié-collé du texe affiché dans le navigateur.

Le résultat a été à la hauteur de mes compétences en traitement de texte : multitude de styles, paragraphes aux structures incompréhensibles, style qui se met à jour sans crier garde, fichie énorme.

Seconde tentative : Après la rencontre avec Lulu, je savais mieux où j'allais en terme de format de fichier. Je vais vers un fichier pdf, point barre.

J'ai repris le blog note par note, copié le texte sans aucun formatage, et me suis forcée à formater uniquement en utilisant des styles. Aucun (presque) formatage particulier à l'aide du gras ou des tailles de caractères, par exemple.

Bilan : Equivalent de deux jours pleins de travail.
Cela, c'est pour : 100 pages, 20 000 mots, une quinzaine de style, et des changements de style très fréquents (du style toutes les 3 lignes).

(difficulté à vraiment évaluer ce temps, car j'ai effectué dans le même temps pas mal de réécriture)
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article