D'où vient le nom de scène de Papazon

Publié le par Mamazon

Comment nommer les personnes
Un parcours dans la blogosphère rayon "je suis blonde ou brune et je raconte ma vie de famille" dévoile une difficulté certaine à dénommer son conjoint de manière

1/ explicite (si j'y comprends rien aux personnages des blogs, j'arrête de lire. Pareil dans les livres et les films. Enfin dans les films j'y comprends jamais rien, limite il me faudrait des sous-titrage sur les personnages eux-mêmes)

2/ originale (pour la frime).


Répertoire de conjoints mâles
Je répertorie une floppée de l'Homme, Zhom, Nhom, Chéri. Quelques noms propres inventés et suffisamment explicites pour permettre au néophyte de comprendre de qui ça parle (le Tarquin de la veuve Tarquine est un exemple du genre). Chez Dodinette, j'ai souvent une hésitation devant l'évocation de Dodinou (les enfants sont le Dindonneau et la Poussinette). J'aime bien le Chewi d'Angel et rafole de celui d'Alix : comme elle vit avec Pierre Richard, elle l'appelle Pierre Richard, tout simplement.


Papazon
Mon homme au foyer, ça parle surtout de mon mari (d'ailleurs je suis un peu jalouse, mais je me venge). Il fallait pas louper son baptême au décollage.

Papa, parce que dans cette histoire d'homme au foyer, il est surtout un père.
Zon, parce qu'il reste à la maison, à la maison-zon.

Il est donc Papa-zon, puis Papazon pour suivre les recommandations de la Cadémie en matière de simplification de la langue de bois.


Au départ, l'écriture s'égarait. Lors de la réécriture du blog en livre, j'ai fait la chasse aux Zhome, l'homme, Chéri surnuméraires.

On a donc désormais Papazon, le seul, l'unique, que je vais faire breveter de ce pas.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article