Y a-t-il un intérêt à proposer des livres en téléchargement? Retour d'expériences

Publié le par Mamazon

Y a-t-il un intérêt à proposer des livres en téléchargement?
Je sais pas. Faut essayer. Faut voir les expériences des autres :

1 - Un livre d'un auteur connu dans son domaine (technique) vendu uniquement en format électronique, avec succès.

2 - Une vague de livres autoédités proposés en téléchargement gratuit sur Lulu.com (opération ponctuelle).

3 - Un auteur qui a autoédité une trentaine de livres et, maintenant qu'il est rentré dans ses frais, propose tous ses ouvrages en téléchargement gratuit.


1 - Livre "Référencement 2.0" de Olivier Andrieu - vendu en format électronique uniquement

L'auteur est déjà reconnu dans le domaine du référencement, a publié un livre sur du vrai papier en 2000 "Créer du trafic sur son site web" chez Eyrolles, épuisé.

Les citations ci-dessous sont tirés de ce billet du blog d'Olivier Andrieu

j'avais "récupéré" les droits de "Créer du trafic sur son site web" auprès de mon éditeur afin de tenter l'aventure de la vente en ligne au format PDF. Et, à ma grande surprise, cette formule avait connu un très fort succès, surtout pour un livre paru il y a plusieurs années de cela et obligatoirement un peu obsolète, dans ce monde Internetien où tout va plus vite qu'ailleurs.

Olivier travaille à la mise à jour de son livre, et se pose la question de le proposer en téléchargement :

je me suis dit que l'expérience valait réellement la peine d'être tentée et je me suis jeté à l'eau, conscient des risques que j'encourais (les gens sont-ils prêts à payer en ligne par carte bancaire uniquement près de 30 euros HT pour un livre qu'ils devront télécharger et imprimer eux-mêmes ?), pour vendre ce nouveau livre sous un format uniquement numérique...

Il l'a fait, et le succès à été au rendez-vous :

Objectif bas sur la première année : 500 ventes. Objectif haut : 1 000 ventes.Et bien, il faut croire qu'il existe un vrai marché pour ce type d'ouvrage téléchargeable puisqu'en à peine plus d'un mois, l'objectif annuel vient d'être dépassé avec plus de 1 000 commandes à ce jour.


2 - Plusieurs auteurs, chez Lulu, qui ont lancé des vagues de téléchargement gratuit

Principe : pendant un temps limité, l'auteur met son (ses) ouvrage(s) disponible(s) en téléchargement gratuit. Après, c'est trop tard.

Résultats : difficile à dire, n'est-ce pas. Un auteur dit "ça a généré pas mal de téléchargements". Mais quel est l'impact des téléchargements gratuits sur les ventes futures?

J'observe mon comportement : j'ai téléchargé plusieurs des livres proposés.
- Le fait que le temps soit limité m'a fait agir, au lieu de me dire "ah ouais, faudra que je regarde". J'ai donc un petit stock de livres en format électronique sur mon ordinateur.

- Je me suis limitée à des livres que j'avais déjà repérés ("ah ouais, faudra que j'essaie de le commander celui-là, tiens en même temps qu'une autre commande par exemple, un jour")

-  De temps en temps, j'en regarde un. Je ne vais pas loin dans la lecture, 20 pages maximum, je ne sais pas lire sur écran.

- Et là, si j'aime, j'achète: j'en ai commandé un comme ça. D'autres pourraient suivre.
(C'est l'amour avec un traversin, de Pitoum, que j'ai maintenant sur ma table de nuit)


3 - Initiative de François Rataj, auteur autoédité, qui offre dorénavent ses livres en format électronique. Explications.

http://catherinegautier.free.fr/

J'ai décidé aujourd'hui de mettre en ligne tous les livres que j'ai pu écrire à ce jour. Avec le texte intégral, je précise. [...] Aujourd'hui, j'ai tout amorti et je peux donc vous offrir tout cela gratuitement. J'ai écrit à peu près trente bouquins à ce jour, tous autoédités et... j'écris toujours.

Résultat : il semble que cette initiative ait rapidement suscité des visites sur son site et... des ventes d'exemplaires papier.

J'observe mon comportement :

- J'avais déjà l'intention de commander au moins un des livres (et d'autres me tentent).

- Le feuilletage suite à téléchargement m'a juste confortée dans cette décision.

(passage à l'action retardé par le fait qu'il faut aller chercher un chéquier, trouver une enveloppe, un timbre, penser à poster la lettre - ça va venir, ça vient)

Une conclusion?
Conclusion personnelle, qui n'est pas le fruit d'une démonstration, mais d'impressions

- Pas d'intérêt, en janvier 2007, à proposer le téléchargement payant lorsqu'on n'a pas (encore) de public.

- Le téléchargement gratuit (avec publicité) est un moyen de se faire connaître lorsqu'on est inconnu et autoédité : les acheteurs peuvent évaluer leur afinité avec le bouquin. Ce ne peut qu'être bon pour la diffusion.

- Le téléchargement pas cher d'auteurs non connus : non, je ne le sens pas. Je n'ai pas envie de faire chauffer ma carte de crédit même pour un demi euro.

Publié dans Diffuser - distribuer

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Oelita 05/02/2007 09:54

Bonnes conclusions générales... et donc, dans ton cas, puisque tu AS déjà un public acquis par ton blog, tu vas faire quoi ?

Mamazon 10/02/2007 16:11

Réponse à Oelita : je tatonne. Je fais des tests en j'en sors des statistiques... Gnak gnak. En fait, disons le discrètement, une version du livre est en ce moment en téléchargment gratuit sur lulu.com. Version en attente de dernière correction, sans les illustrations. - Annonce faite sur forum Lulu [annonce lacunaire, qui ne décrit pas le bouquin] : le nombre de téléchargement correspond à 10% du nombre de lectures du fil de discussion. - sur le blog www.u-blog.net/monhommeaufoyer, photo de la couverture "version téléchargement" du livre avec lien pour téléchargment gratuit. Mais pas d'annonce dans les articles du blog. Résultat : 150 clicks sur la page téléchargement, environs 10% de téléchargement effectif.

Pitoum 01/02/2007 00:09

J'ai hâte de pouvoir télécharger votre livre :)En vous remerciant par la même occasion de m'accorder un bout de votre table de nuit !@ bientôt !