Interview exclusive de Michèle Rader ("Maman au secours")

Publié le par Mamazon

Michèle Rader répond aux questions de Mamazon, en exclusivité. Michèle est auteur du livre "Maman au secours" (lien) et du blog éponyme .

Michèle Rader a commencé à écrire à la naissance de ses enfants, d'abord pour elle-même. Puis elle a diffusé ses textes sur un forum internet, lorsque le sujet des discussion correspondait à ses textes. Ce sont ses amis internautes qui l'ont encouragée à publier un livre à partir de ces écrits. Après refus de trois éditeurs, Michèle décide d'éditer par Manuscrit.com "découvreur de talents". Le livre est disponible sur le site de Manuscrit.com et sur Amazon depuis fin Juin 2006. Après une période de calme, Michèle a ouvert le blog qui raconte la suite de son aventure avec ses enfants.



Première période - écrire pour soi, diffuser au coup par coup dans un forum de discussion.


Mamazon : Comment a commencé ton histoire d'écriture ?

Michèle Rader : Mon aventure commence par la naissance de mes petits monstres. C'est de les voir évoluer au fil des jours qui m'a donné envie d'écrire.

Mamazon : Tes petits monstres sont donc tes deux enfants, nés en 2002 et 2004.  Dans tes écrits, ils se  nomment Grand Bébé et Petite Bébée. Tu n'as pas eu envie de commencer avant leur naissance, pendant tes grossesse ?
 
Michèle Rader : Non. Probablement parce que ce qui m'inspire ce sont mes enfants eux-mêmes. Pendant mes grossesses, j'étais concentrée sur l'enfant à naître (et complètement k.o. faut le reconnaître aussi).

Mamazon : Sur quel support as-tu commencé à écrire - je veux dire, sur papier, sur ordinateur, sur internet directement ?

Michèle Rader : J'ai écrit directement sur ordinateur sur un fichier word. De temps en temps, quand la discussion où j'allais régulièrement depuis la naissance de mon aîné (sur le forum de www.magicmaman.com) abordait un sujet similaire à un de mes textes, je le mettais en ligne.


Seconde période - écouter les encouragements.

Mamazon : comment l'idée de publier a-t-elle vu le jour?

Michèle Rader : Ce sont mes copines virtuelles m'ont encouragée à faire un livre.

Mamazon : Comme t'ont-elles convaincue ?

Michèle Rader : Simplement en me disant que j'avais des talents d'écrivain. Et comme on me l'avait déjà dit, notamment à l'école, cela a titillé une envie pré-existante.

Mamazon : En as-tu parlé à tes amis de la vraie vie, ta famille?

Michèle Rader : Oui, à mon mari, ma belle-famille essentiellement. Ils aimaient mon style et m'ont aussi encouragée sans trop croire néanmoins à la possibilité d'une publication.

Troisième période - transformer les écrits un livre.

Mamazon : As-tu transformé tes textes pour la publication?

Michèle Rader :  Non.

Mamazon : Publier, c'est difficile ?

Michèle Rader : C'est relativement facile à partir du moment où on renonce à se faire publier par un éditeur traditionnel (un manuscrit sur mille sélectionné seulement parmi ceux qui arrivent par la poste).

Mamazon : Comment as-tu sélectionné Manuscrit.com?

Michèle Rader : J'ai trouvé le site de Manuscrit.com en surfant sur le net. Comme par un grand hasard, ils publiaient le livre d'un ancien collègue de mon père, j'ai tout de suite accroché et n'ai pas cherché d'autres éditeurs de ce style.

Mamazon : Tu n'as pas du tout démarché des éditeur "traditionnels"?

Michèle Rader :  Si, j'en ai essayé trois. Un a été encourageant en disant que c'était très drôle mais que cela devenait répétitif. Critique totalement justifiée, je conseille toujours de ne pas lire mes textes en une traite. La vie avec des enfants a ma foi tendance à être répétitive.


Mamazon : Est-ce que tu as songé à faire (ou faire faire!) des illustrations dans ton livre?
 
Michèle Rader : Oui. Mais je ne connais personne qui dessine des caricatures. Or, à ce stade, je ne peux pas me permettre financièrement de payer quelqu'un pour le faire.

Mamazon : Qui ont été tes relecteurs?

Michèle Rader :  Il n'y en a pas eu. En fait je me suis aperçue à mon grand dam que j'avais laissé passé des fautes. Maintenant que le livre est paru, plusieurs personnes se sont proposées à m'aider.

Mamazon : Des proches? Des internautes ?

Michèle Rader : Des proches. On a fait d'inoubliables séances de correction. Ma belle-mère corrigeait (c'est une ancienne correctrice professionnelle!), mon beau-père lisait les textes pour la deuxième fois en rigolant à nouveau (ce qui m'a beaucoup touchée car je ne pensais pas qu'il apprécierait mon auto-dérision) et a trouvé encore quelques fautes. Mon mari a peaufiné le tout et voilà.


Quatrième période - Diffuser

Mamazon : Ton livre est en vente en ce moment sur Manuscrit.com et Amazon.com. Depuis quelle date?

Michèle Rader : Fin juin 2006.

Mamazon : Combien as-tu vendu d'exemplaires du livre jusqu'à présent ?

Michèle Rader : Je l'ignore pour l'instant, je pense que je le saurai début janvier 2007.

Mamazon : Est-ce que tu touches des royalties sur les ventes ?
 
Michèle Rader : Oui. Contractuellement, c'est un minimum de 8% par livre, et cela peut augmenter au vu de la quantité globale de livres vendue.

Mamazon : Est-tu contente de ton éditeur manuscrit.com ?

Michèle Rader : Oui, je trouve en particulier les contacts post publication très agréables. Les personnes du service commercial et de la fabrication répondent très rapidement aux interrogations. Les ouvrages sont livrés, je pense, en une dizaine de jours et certains intermédiaires comme www.amazon.fr les ont même en stock donc les livrent dans les 2 jours.

Mamazon : As-tu des idées pour étendre la diffusion du livre?

Michèle Rader : J'y travaille. J'attends la fin de l'année pour savoir si je peux utiliser l'argument du nombre déjà vendu pour motiver des libraires à le lancer à leur tour.

Mamazon : Si un éditeur souhait éditer ton livre, tu accepterais?

Michèle Rader : Bien sûr. Autant je suis ravie de voir que le bouche à oreille fonctionne tout seul et qu'apparemment Amazon doit reconstituer son stock de temps en temps, je rêve de voir mon livre en librairie (égo d'écrivain, je le crains bien !)


Cinquième épisode - continuer à écrire : le blog.

Mamazon : Tu peux nous parler de ton blog Mamanausecours, comment tu as eu l'idée de l'ouvrir, à quel moment?

Michèle Rader : J'ai laissé le livre de côté pendant quelques mois. Quand il a paru, de relire les textes et d'entendre qu'ils faisaient rire beaucoup de monde, cela m'a redonné l'envie d'écrire. Comme mes enfants grandissent et font de plus en plus de choses amusantes, j'ai trouvé ce moyen pour leur garder un témoignage de leur enfance. Ecrire un texte à la fois me semble plus facile pour éviter le trac de la page blanche que de me dire que je suis en train d'écrire un deuxième livre

Mamazon : Sais-tu combien de personnes lisent ton blog?
 
Michèle Rader : Depuis juillet il y a eu 10 000 visites environ. Avant il y avait une centaine de fidèle par jour mais actuellement il y a des pics de 1 000,  mais souvent cela tourne autour de 500 personnes quotidiennement.

Mamazon :
Est-ce que tes collègues de travail sont au courant de ton blog/ton livre?
 
Michèle Rader : Oui, une collègue seulement.


Questions indiscrètes : Michèle, ses enfants, ses lectures, ses projets.

Mamazon : Tu publies sous ton vrai nom?

Michèle Rader : Presque. Je m'appelle bien Michèle et Rader est une fraction de mon nom de famille d'origine. On m'appelait toujours comme cela à l'école. J'ai surtout voulu éviter mon nom de famille de femme mariée qui est aussi le nom de mes enfants. Si le livre qui parle d'eux quand-même, n'a pas l'heur de leur plaire quand ils seront plus grands, je voudrais qu'ils puissent s'en dissocier facilement.

Mamazon : Savent-ils déjà qu'ils peuplent un livre?

Michèle Rader : Ils sont trop petits (l'aîné va avoir 4 ans). Je me réjouis de le garder secret et de leur offrir quand ils seront parents à leur tour (si je suis toujours de ce monde). La vengeance est un plat qui se mange froid dit-on :-D

Mamazon : Tu veux nous dire où tu vis ?

Michèle Rader : En Suisse, à Genève.

Mamazon : Es-tu une grande lectrice ?

Michèle Rader : Je lisais, avant l'apparition des fruits de mes entrailles, 4 à 5 livres par semaine. Mais maintenant quand c'est 4-5 pages (toujours par semaine) je suis extatique.

Mamazon : Qu'est-ce que tu lis en ce moment, qu'est-ce que tu aimes?

Michèle Rader : Sans surprise, j'adore Nicole de Buron que je relis régulièrement. Vu mon état de mollusque avancé depuis que je suis devenue maman je lis beaucoup de choses faciles et drôles : Sophie Kinsella, Marian Keyes etc.

Mamazon : Est-ce que tu lis des blogs ?

Michèle Rader : Oui. Il y en a des géniaux. Je pense notamment à ceux de www.mereindigne.com ou http://monblogdefille.mabulle.com/ d'Hélène. Je trouve que l'humour féminin a trouvé sa place dans les blogs car il me semble que nous sommes douées dans l'auto-dérision et que l'on excelle dans le coq-à-l'âne. Je suis assez nouvelle dans le monde du blog (3 mois) et dès que j'ai un peu de temps je zieute dans les liens recommandés par des blogs que j'aime déjà.

Mamazon : Connais-tu d'autres blogs devenus livres?
 
Michèle Rader : Pas vraiment. En surfant, j'ai découvert "le blog de papa" (note de Mamazon : je suppose qu'il s'agit de Futur papa) qui est en voie d'édition, seulement je ne l'ai trouvé que dernièrement donc après que l'éditeur a fait enlever une partie du texte.


Mamazon : C'est quoi ton prochain livre?

Michèle Rader : "Maman au secours! La suite". Si j'arrive à écrire assez de textes. Pour cela, je constate que les encouragements des visiteurs du blog me deviennent essentiels. Par la suite (c'est-à-dire quand j'aurai plus de temps) je voudrais me mettre à une fiction ou/et écrire à quatre mains.

Mamazon : Que fais-tu si tu atteins 10 000 exemplaires vendus ?

Michèle Rader : J'ouvre le champagne, je m'offre un week-end paradisiaque et je me remets à écrire.

Mamazon : 100 000 exemplaires ?

Michèle Rader : J'en fais même mon métier à part entière car je rêve de m'occuper de mes enfants à temps plein. Si, si !




Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

benoitsuzane 14/08/2016 15:52

Bonjour,

Véritable témoignage d´un sérieux prêt acquis

Lorsque les banques ou les proches ne peuvent vous suivre, il est bon de savoir qu'il existe une entraide quelque part.Suite à de nombreux rejets de dossier par les banques j´ai eu mon prêt de 45.000€ par l´intermédiaire de Mme Suzanne BENOIT qui m´a mis en contact avec un Monsieur intègre du nom André SCHNEIDER. Au départ je n´y croyais pas mais ma curiosité m´a poussé à essayer mais finalement j´ai pu obtenir ce prêt. Je viens de ce part vous informé pour que désormais vous sachez à qui vous adressez quand vous serez dans le besoin.

Son email: pfinanceschneider@gmail.com

Contacté-le si vous êtes dans le besoin.

querogilbert 18/02/2016 16:40

OFFRE DE PRET SERIEUX
E-mail: querogilbert2@gmail.com
Ce message est destiné aux personnes qui ont besoin d'un prêt particulier pour reconstruire leurs vies. Vous êtes à la recherche d'un prêt pour d'augmenter vos activités soit pour un projet ou pour acheter un appartement, mais vous êtes sur la liste noir ou votre dossier a été refusé à la banque.Je suis un particulier je donne des prêts allant de 1.000 à 1.000000 € à toutes les personnes qui est en mesure de remplir les conditions. Mon intérêt est de 2% par an.Si vous avez besoin d'argent pour d'autres raisons, n'hésitez pas à nous contacter pour plus d'informations.
merci de me contacter via E-mail: querogilbert2@gmail.com
Pas Sérieux s'abstenir svp

phillippe pepin 10/10/2015 21:07

OFFRE DE PRET ENTRE PARTICULIER SERIEUX
E-mail: phillippepepin@orange.fr
Ce message est destiné aux personnes qui ont besoin d'un prêt particulier pour reconstruire leurs vies.Vous êtes à la recherche d'un prêt pour

d'augmenter vos activités soit pour un projet ou pour acheter un appartement, mais vous êtes sur la liste noir ou votre dossier a été refusé à la banque.
Je suis un particulier je donne des prêts allant de 1.000 à 500.000 € à toutes les personnes qui sont en mesure de remplir les conditions.
Mon intérêt est de 2% par an.Si vous avez besoin d'argent pour d'autres raisons, n'hésitez pas à
nous contacter pour plus d'informations. merci de me contacter via
E-mail: phillippepepin@orange.fr
Pas Sérieux s'abstenir svp

phillippepepin 10/10/2015 21:06

OFFRE DE PRET ENTRE PARTICULIER SERIEUX
E-mail: phillippepepin@orange.fr
Ce message est destiné aux personnes qui ont besoin d'un prêt particulier pour reconstruire leurs vies.Vous êtes à la recherche d'un prêt pour

d'augmenter vos activités soit pour un projet ou pour acheter un appartement, mais vous êtes sur la liste noir ou votre dossier a été refusé à la banque.
Je suis un particulier je donne des prêts allant de 1.000 à 500.000 € à toutes les personnes qui sont en mesure de remplir les conditions.
Mon intérêt est de 2% par an.Si vous avez besoin d'argent pour d'autres raisons, n'hésitez pas à
nous contacter pour plus d'informations. merci de me contacter via
E-mail: phillippepepin@orange.fr
Pas Sérieux s'abstenir svp

phillippepepin 10/10/2015 21:05

OFFRE DE PRET ENTRE PARTICULIER SERIEUX
E-mail: phillippepepin@orange.fr
Ce message est destiné aux personnes qui ont besoin d'un prêt particulier pour reconstruire leurs vies.Vous êtes à la recherche d'un prêt pour

d'augmenter vos activités soit pour un projet ou pour acheter un appartement, mais vous êtes sur la liste noir ou votre dossier a été refusé à la banque.
Je suis un particulier je donne des prêts allant de 1.000 à 500.000 € à toutes les personnes qui sont en mesure de remplir les conditions.
Mon intérêt est de 2% par an.Si vous avez besoin d'argent pour d'autres raisons, n'hésitez pas à
nous contacter pour plus d'informations. merci de me contacter via
E-mail: phillippepepin@orange.fr
Pas Sérieux s'abstenir svp