Un relecteur

Publié le par Mamazon

Présentation du relecteur
Joachim, c'est d'abord un ami de mon mari. Il est venu à la maison passer quelques jours de vacances.
Il a donc eu des devoirs de vacances.
Lui connaît bien notre famille, Papazon, les enfants.
Il n'avait jamais lu le blog Monhommeaufoyer (je crois qu'il n'en connaissait pas l'existence).

Il sait lire, il sait écrire. Il aurait même quelques publications sur le gaz.

Les conditions matérielles
Je lui ai imprimé les 100 et quelques pages de texte.
Il a lu vite la première fois pour prendre contact avec le livre.

Puis il a relu armé d'un crayon de bois. Tranquillement, assis dans un fauteuil.


Ses propositions acceptées sans discuter


* Une faute de frappe et une d'orthographe absolument atroces.

* Remplacement impitoyable d'un moche verbe "faire".

* Proposition d'un synonymes pour un verbe répété.
.

* Une répétition volontaire mais imprécise. En plus clair, je répète à peu près la même phrase à quelques lignes d'intervalle. Le lecteur pense avoir trouvé une répétition disgracieuse. En fait non, c'est juste une tentative d'effet de style. Pour que cela soit indiscutable, je replace la seconde phrase par la première, mot à mot.
(en fait, cela ne doit pas être tant plus clair que ça, car mon mari, lors d'une relecture ultérieure, a aussi pointé cette répétition).

* Une répétition volontaire à quelques dizaines de pages d'intervalle. J'ai choisi d'ajouter une note de bas de page pour accompagner la phrase répétée.

* une répétition très moche : eradiquée (je rentre sur une route mouillée, et la ligne suivante je rentre dans mon foyer).

*
Il m'a trouvé un adverbe du tonnerre pour un alexandrin boiteux, sur lequel pourtant je travaille depuis 2 ans (8 lignes de 12 pieds au milieu de 100 pages de prose des plus prosétariennes).

* Une tournure pas comprise, que pourtant je revendique, mais je me suis pliée car on m'avait déjà fait la remarque (commentaire du blog).

* Coupe franche dans une formule à connotation péjorative

* "truc, et machin, et bidule", avec répétition incomplète du "et" volontaire, mais après réflexion, j'ai fait tout sauter

Il leur apprend à chasser, et à pêcher et à vive ensemble => remplacé par le plus classique: Il leur apprend à chasser, à pêcher et à vive ensemble.



Ses propositions acceptées mais discutables
* Plusieurs propostions des nuances de temps (iun passé contre un présent)
* Un article manquant et un de trop ailleurs (rien ne se perd...)
* Un choix d'orthographe (je suis "en congé maternité" en "en congés maternité"?)


Propositions refusées
* Un doute la forme d'un subjonctif, mais j'avais déjà vérifié.
* Une litote volontaire (suis pas sûre que ça s'appelle une litote, mais faut bien que je la ramène un peu)

Au total, quelques dizaines de propositions à comprendre, à discuter, avec les corrections qui s'ensuivent.

Commenter cet article

mamazon 29/09/2006 13:04

Merci Xa c'est intéressant ta remarque.  Tu penses que tu réagirais de la même manière  en lisant  un livre qu'en lisant un blog, je veux dire, indulgence pour les coquilles, les répétitions, les tournures bizarres ? La question, pour moi, reste une question. Reproduire le blog tel quel, ou le transformer. J'ai fait un choix (des choix) avec quelques difficultés. Cela fait vraiment partie des questions autours du thème "passer d'un blog à un livre". Plein d'autres choix auraient été  possibles (en faire un roman...)

xa 29/09/2006 12:33

attation !
Ca fait longtemps que je me demande pourquoi j'accroche tellement à ce blog... Il ne ressemble en rien à ce que je vis. je ne suis pas père, ni au foyer, ni même marié (pas encore...)
 
Ce que j'aime c'est justement cela : la spontanéité, les erreurs et les répétitions, les coquilles et les tournures de phrases alambiquées. Elle font partie du charme du blog. La relecture (orthographe) oui, mais le changement pour faire "plus -livre- et plus sérieux", je suis moins demandeur.
Voilà, c'est juste mon avis. J'aime la spontanéité de vos écrits