ISBN et la publication chez Lulu, pour la France

Publié le par Mamazon

(Merci à tous les contributeurs du forum francophone de Lulu. Si des informations sont fausses ou ont évolué, j'apprécierais que cela me soit signalé.)

Est-ce que les auteurs passant par Lulu pour faire imprimer leurs ouvrage PEUVENT obtenir un numéro ISBN? Oui, jusqu'à preuve du contraire.

Ce qui fait la spécificité de Lulu :
  • - On peut se demander QUI est l'éditeur : l'auteur, ou Lulu?
  • - On ne connaît pas à l'avance le nombre d'ouvrages qui va être imprimé.

L'éditeur, c'est l'auteur?

  • Pour le cas de l'offre de base Lulu, le consensus semble régner sur le forum francophone de Lulu : l'éditeur, c'est l'auteur.

  • Il y a confusion pour l'option "Distribution Globale" : avec cette option (payante), c'est Lulu qui obtient le numéro ISBN (américain). Lulu devient-il l'éditeur? Question reste ouverte.

Dans la suite de cet article, je traite uniquement du cas hors Distribution Globale (vu que la question sur l'obtention ISBN est caduque si on prend D.G, et qu'en plus j'ai un poil dans la main)

Selon ISBN International : statut de l'autoédition avec impression à la demande.

A première vue, le site ISBN International n'inclut pas le cas de l'autoédition avec impression à le demande, mais ne l'exclut pas non plus.

Le manuel d'utilisation de l'ISBN à 13 chiffre (que je n'ai trouvé qu'en anglais pour l'instant), comporte un chapitre consacré à l'édition "on-demand". Qui est complètement à côté de la plaque en ce qui concerne notre question du jour.

L'édition "on-demand" est considérée, dans ce chapitre, comme des rééditions ponctuelles qui permettent de continuer à diffuser au cas par cas un ouvrage qui a déjà été édité par ailleurs, et comporte donc déjà un numéro ISBN.

ISBN international étant le "chef" (il chapeaute) les agences ISBN nationales, y'a pas de raison pour qu'il y ait un problème, n'est-ce pas?

Remarque : avec Distribution Globale (que je surnomme D.G., d'accord?) Lulu obtient un numéro ISBN (américain). Hors D.G, y'a pas de raison que les auteurs ne puissent l'obtenir, ce numéro. En France ou ailleurs : les règles d'obtention des ISBN sont mondiales.

Selon AFNIL

Et là je recopie les "Conditions d'attribution" du document "Demande d'attribution... etc" (lien en format word, existe aussi en pdf)

L'AFNIL n'attribue pas de numéro ISBN pour :
-les publications qui ne sont pas ne sont pas soumises à l'obligation du dépôt légal, les travaux d'impression dits de ville, de commerce ou administratifs, les documents électoraux mentionnés aux articles R26, R29 et R30 du code électoral, les documents imprimés à moins de 100 exemplaires, les mémoires, thèses et actes de colloques à diffusion spécifique.


L'AFNIL attribue un ISBN pour les publications qui rentrent dans la catégorie du livre ou qui peuvent être assimilés au livre par leur contenu.
Sont considérés comme un livre par l'AFNIL les publications suivantes :
- publications non périodique, imprimée par un procédé industriel, faisant l'objet du dépôt légal. (...)


Conclusion : à lire cela, on pourrait s'attendre à problème.

  • Est-ce que les publications Lulu sont soumise à dépôt légal français? Le débat fait rage, et ce sera l'objet du prochain article. 
  • Est-ce que les publications Lulu sont imprimées à moins de 100 exemplaires? P'têt ben qu'oui, p'têt ben qu'non. On ne peut pas savoir à l'avance.

Et en pratique?

Bien que des bruits courent sur la difficulté qu'auraient les auteurs Lulu à obtenir des numéros ISBN en France, je ne vois pas (encore) de témoignages concrets en ce sens sur le forum francophone de Lulu.

Sur le dépôt légal, il y a un problème identifié. Pour l'instant et à ma connaissance, la difficulté qu'ont les Lulu à effectuer le dépôt légal n'a pas d'influence concrète sur l'obtention d'un ISBN (alors qu'on pourrait s'y attendre, au vu des conditions d'attribution par l'AFNIL)


Le formulaire de l'AFNIL :

(qui se trouve ici sur site AFNIL, choisir "particulier ou auto-éditeur")
Nombre de titres prévus en moyenne par an
=> mettre 100 ou plus.
Nom de l'auteur auto-édité ou du particulier -Vous devez nous indiquer ici le nom de l'éditeur tel qu'il figurera sur votre ouvrage.
=> mettre l'auteur
Procédé d'impression
=> numérique
7-Renseignements sur le premier ouvrage à paraître
Nom de l'imprimeur :
=> ici je mettrais Lulu.com
Tirage (nombre d'exemplaires) :
=> au moins 100
Date d'impression prévue :
=> je mettrais la date mise en vente de l'ouvrage sur Lulu
Date de mise en vente prévue: idem

Est-ce que les auteurs Lulu DOIVENT obtenir un numéro ISBN? Il semble que non...

Laissons la parole à Alice, dans le forum Lulu :

"Sur L'authentification ISBN -pour les français de France- : elle n'est pas obligatoire de fait mais le devient pour quiconque déciderait de diffuser son oeuvre à plus grande échelle que son cercle familial ou ailleurs que par le biais de la vitrine Lulu"
(...)
"Ballades sur les salons, discussions avec les libraires. Je montre le livre. Très joli travail mais il faudrait un numéro ISBN, un prix et une mention de dépot légal... "


Sauf si le livre est soumis à l'obligation de dépôt légal.
Et c'est là que ça se complique :

- il semble que le dépôt légal ne peut s'effectuer sans ISBN
- et il semble que le dépôt légal soit une OBLIGATION légale dans certains cas - et les livres Lulu pourraient y être soumis, ou pas, on n'a pas encore compris (mais ça va venir)


Le dépôt légal est obligatoire pour les livres, brochures et périodiques, quel que soit leur procédé technique de production, d'édition ou de diffusion, dès lors qu'ils sont mis à la disposition d'un public qui excède le cercle de famille, à titre gratuit ou onéreux. Le fait de se soustraire volontairement à l'obligation de dépôt légal est puni d'une amende de 75 000 Euros.

Ca bouge à ce sujet chez les auteurs Lulu (échanges de courriers à la BnF, réponses contradictoires...). Affaire à suivre.

Voir en particulier le fil du forum Lulu La loi et nous initié par Annie David

Et hors de France, ça se passe comment?

Un exemple relaté par Pierre François Gagnon

C'est en tout point semblable et conforme au Québec et au Canada pour ce qui est de l'attribution de l'ISBN. Je l'ai obtenu la journée même, par courriel, sans aucun frais, auprès de l'agence ISBN de la BnQ, au Québec. Les publications imprimées à la demande sont soumises par chez nous aux mêmes règles de base.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

mamazon 06/09/2006 11:15

tef  > sur les tirages "à la demande" : un tirage à la fois, c'est comme cela que fonctionne l'imprimeur que j'ai choisi (Lulu). Une commande = un tirage. Mais le contenu du support ne change pas entre les tirages. Donc si je décide de passer 100 commandes j'aurai 100 tirages identiques, ou si 100 personnes décident de passer une commande, ils auront chacun un exemplaire identique. Dans ce cas là, je suppose qu'on tombe dans l'obligation de dépôt légal.Dominique > je crois que tu as simplement raison. Les Québécois qui participent aux discussions sur dépôt légal/ isbn hallucinent sur le fait que cela ait l'air si compliqué en France. Peut-être que ça ne l'est pas, ou qu'on se prend juste la tête pour rien.Le fait est que certains auteurs Lulu ont eu du mal il y a 2-3 mois à obtenir leurs ISBN auprès de l'AFNIL. Les dernières nouvelles montrent que le problème semble désormais réglé.  

Dominique 05/09/2006 21:57

Si c'est rapide et gratuit comme au Québec ou au Canada, pourquoi ne pas le demander tout simplement ?Ou alors j'ai raté quelque chose ?

tef 05/09/2006 09:08

En impression à la demande, le tirage c'est 1 ex.  A chaque impression, c'est un nouveau tirage. C'est la raison pour laquelle l'ISBN n'est pas obligatoire.  ;-)